Page d'accueil
 
La Compagnie
 
 
Divers

 

tous nos évenements sur Facebook

 

Le Théâtre ambulant Chopalovitch
                     pose ses tréteaux à Marseille
                                          au Théâtre National de la Criée.

  • Css Template Preview1
  • Css Template Preview2
  • Css Template Preview3
  • Css Template Preview4
  • Css Template Preview5
  • Css Template Preview6

Hors Ile-de-France, après Annecy, Narbonne, St-Cyr/Loire et Rennes, c’est à Marseille que nous aurons le plaisir de jouer notre spectacle Le Théâtre ambulant Chopalovitch. En effet, nous avons l’immense plaisir d’être invités, à l’initiative du CD13 de la FNCTA, à participer au 16ème Festival National de Théâtre Amateur de Marseille et de pouvoir jouer dans ce très beau théâtre qu’est La Criée.
Le vendredi 18 avril, après la visite du Mucem et du fort Saint-Jean, le matin, de Notre-Dame de la Garde et des Calanques, l’après-midi, après la dégustation d’un pastis sur le Vieux-Port en fin de journée, le moment sera venu de nous retrouver à 20h30 pour partager avec vous une belle fête du théâtre.

Rires et larmes portés tour à tour par la pièce, joie de retrouver l'ambiance des festivals, nous ne doutons pas que l'émotion sera au rendez-vous !

Vendredi 18 avril à 20h30 au Théâtre National de la Criée.

En savoir plus


Le Théâtre Ambulant Chopalovitch

Cette pièce, dont l’action se situe en Serbie, en 1942, pose la question de la nécessité et du rôle du théâtre face à la souffrance d’une population en guerre. Définissons-la comme une fable sur l’utilité ou l’inutilité du théâtre dans un monde dominé par la réalité toujours cruelle et violente.

Un grand merci à l’Université Paris Sud, la Faculté d'Orsay et la ville d’Orsay qui, il y a plus de 20 ans, ont présidé à notre naissance et qui depuis continuent de nous permettre d’exister.

Cie La Trappe.


Pour rappel, à l'occasion de la finale de Festhea en octobre dernier, nous avons eu le plaisir d'obtenir le prix du jury.


Hommage

novembre 2013 - C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Monsieur Paul-Louis Mignon et nous ne pouvons que nous joindre à tous les hommages qui lui sont rendus.
Nous nous sommes rencontrés à 3 reprises et, à chaque fois, cela a été pour nous de magnifiques moments. La dernière fois, c’était au festival de Narbonne où M. Paul-Louis Mignon nous a fait l’immense honneur de parler de notre spectacle Le Théâtre ambulant Chopalovitch à la fin de notre représentation. A 92 ans, son œil était encore très vif, son écoute exigeante et sa passion intacte. L’émotion était palpable. Nous avons à cette occasion parlé du théâtre populaire, de Vilar, Jouvet, et Dullin qu’il a, à présent, rejoints.
Avec vous, Monsieur Mignon, disparait un des derniers grands témoins du théâtre du 20ème siècle.
Ce fut un plaisir et un honneur d’avoir croisé votre route.

Retrouvez certaines de ces interventions journalistiques via l’INA : cliquez-ici
Voir aussi ce bel hommage : cliquez-ici

En savoir plus


nouveauté

Le texte de la pièce Le Théâtre ambulant Chopalovitch de Lioubomir Simovitch est de nouveau édité aux éditions l'âge d'Homme

couverture du livre Le Théâtre ambulant Chopalovitch de Lioubomir Simovitch

En savoir plus

nouveauté site

Le Théâtre Ambulant Chopalovitch

Vidéo Festhea 2013  Cliquez-ici

Photos Festival de Narbonne  Cliquez-ici

Vidéos Festival de Maisons-Laffitte  Cliquez-ici

Vidéos Festival des Escholiers  Cliquez-ici

 

 

 

©2012 - Cie La Trappe
Tous droits réservés
Université Paris-Sud  UFR Orsay  Crous de Versailles   Ville d'Orsay   FNCTAFNCTA Nous contacter - Mentions légales