Présentation de la Cie La Trappe

La Compagnie La Trappe est née en 1990 sur le campus de la faculté scientifique d’Orsay, à l’initiative de quelques étudiants.

Quelque 25 ans plus tard, si nous restons domiciliés sur ce campus qui accueille nos répétitions, la troupe a mûri, s’est étoffée, s’est ouverte à des comédiens et des costumiers, techniciens, régisseurs d’horizons divers, tous amateurs et passionnés. Depuis de nombreuses années maintenant, notre compagnie s’appuie sur un noyau dur d’une douzaine de personnes.

La Compagnie La Trappe a pour vocation de monter et de diffuser des spectacles, et bien qu’amateurs aux obligations professionnelles parfois prenantes, nous sommes tous très attachés au travail et à la vie de troupe. Nous sommes une troupe au sens premier du terme, nous aimons « vivre théâtre », faire partager au plus grand nombre notre passion du théâtre et des textes – contemporains comme classiques –, avec un niveau d’exigence artistique que nous nous efforçons de monter de spectacle en spectacle en ayant toujours à l’esprit une chose essentielle : le plaisir du public.

On fait son public comme on fait sa troupe.

Charles Dullin

La Compagnie est structurée en Association Loi de 1901 (déclaration en date du 12/10/1994).

N° SIRET : 447-670-712-000-10

Nous sommes adhérents à la Fédération Nationale des Compagnies de Théâtre et d’Animation (FNCTA).
N° d’adhérent : 91-4640

Spectacles

  • Le Salon d’été de Coline Serreau
  • Le Théâtre ambulant Choplaovitch de Lioubomir Simovic
  • Les Femmes savantes de Molière
  • Une frite dans le sucre d’Alan Bennett
  • La journée du maire d’Isabelle Philippe
  • L’émission de télévision de Michel Vinaver
  • George Dandin de Molière
  •  Amours Fous de Michel Azama
  • 1,2,3, Labiche de Eugène Labiche
    • Mon Isménie
    • Edgard et sa bonne
    • Les 37 sous de M. Montaudoin
  • Les Hussards de P-A. Bréal
  • Cabaret-Circus d’après Raymond Queneau
  • Le mariage sur concours de Carlo Goldoni (création en France)
  • La signora Goldoni de Benoît Lepecq
  • La meunière d’Arcos d’Alessandro Casona
  • Patchwork d’après Dubillard, Foissy, …

L’amateur : Celui qui aime

 Il ne faut pas rougir d’être un amateur. On souhaiterait volontiers à l’artiste, si grand soit-il, de ne jamais cesser, au cours de sa carrière, d’être un amateur, si l’on donne à ce mot son sens : Celui qui aime.

Celui qui se donne à son art, ni par ambition, ni par vanité, ni par cupidité, mais uniquement par amour et qui, subordonnant toute sa personne à cette pure passion, fait vœu d’humilité, de patience et de courage.

Jacques Copeau

Reconnaissances

Chaque représentation est pour nous une joie. La joie de jouer, mais également de montrer et partager notre passion avec le public. C’est pour nous la plus grande reconnaissance qui soit.

Notre parcours nous a permis d’obtenir également des reconnaissances plus honorifiques (voir ci-contre).

Toutes ces émotions sont pour nous des sources d’énergie qui nous stimulent et nous poussent à continuer.

Masque d’or 2001
George Dandin
~~~
Masque d’argent 2011
Les Femmes savantes

  • Le Théâtre ambulant Chopalovitch de Lioubomir Simovitch
    • Finale Féthéa : Prix du jury.
    • Bougival : Prix du public et de la mise en scène.
    • Maisons-Laffitte : Coup de cœur du jury.
    • Annecy : Prix de la ville d’Annecy 2012 – Prix de la mise en scène.
  • Les Femmes savantes de Molière
    • Aix-les-Bains : Masque d’argent 2011
    • Annecy : 1er prix du jury 2010 – Prix Camille Mugnier
    • Maisons-Laffitte : Coup de cœur du jury 2009 pour l’interprétation collective
    • Bougival : Prix du jury 2008
         Double prix d’interprétation masculine (P. Etting – X. Laplume)
  • L’émission de télévision de Michel Vinaver
    • Bougival : Meilleur spectacle 2003
        Prix du jury et prix d’interprétation féminine
  • George Dandin de Molière
    • Halifax (Canada) :World Congres Theatre & festival
    • Aix-les-Bains : Masque d’Or 2001 – Grand prix Charles Dullin
    • Courbevoie et Lille : Masque d’Argent Île-de-France et Masque de Vermeil Inter-Régions 2001
    • Tanger (Maroc) : 2e prix avec Mention spéciale du jury – 2000
    • Maisons-Laffitte : Prix du public – 2000
  • Amours Fous de Michel Azama
    • Tour de scène : Prix de la mise en scène -1998

Remerciements

Université Paris-Sud | Faculté des Sciences d'OrsayVille d'Orsay

Un grand MERCI

à l’université Paris-Sud, au Centre Scientifique d’Orsay, à la ville d’Orsay
qui nous assurent un soutien permanent pour l’ensemble de nos projets,
tant au niveau matériel que financier.